EXPERTISE en tant que consultante internationale en Développement[1]

 

Septembre – Oct. 2003 : Consultante ACDI, Division Afrique du Centre et des Grands Lacs : Fermeture de projets Cameroun.

◊ Avril – Juil. 2003 : centre parlementaire du canada – Expert-conseil en Genre : Dans le cadre du Programme Afrique/Canada de renforcement parlementaire, participer avec l’Équipe du Centre à la conception et à la mise sur pied d’un Réseau pan-africain de femmes parlementaires africaines. Pour ce, identifier des participantes additionnelles, surtout francophones, élaborer un document introductif à la réunion constitutive de ce Réseau (18 & 19 mai) basé sur l’analyse comparée selon les sexes (ASC) au sein des parlements, puis, agir comme personne-ressource à la réunion des experts du Programme, 20 – 23 mai 2003, Addis-Abéba, Éthiopie, puis, produire rapport final (faisant la synthèse des travaux et donnant des recommandations sur les stratégies de mise en œuvre).

◊ Depuis Avril 2001: Réseau Femmes africaines, Horizon 2015 (Fah2015) – Expert-conseil en matière de mutilations génitales féminines (MGF- excision) Représenter Fah2015 auprès de GAMS-Belgique à la conférence internationale organisée par la Plate forme belge population/développement sur «Droits et santé reproductive dans la Coopération : un dialogue Nord-Sud », 17 Nov. – 16 Déc., Bruxelles;

• Préparation d’un Forum international sur les MGF au Québec/Canada (conception, programmation, recherche de fonds, etc.);

• Participation Colloque “Stop aux MGF”, organisé par le Parlement Européen, Bruxelles, Belgique, 10 – 11 Décembre 2002;

• Représentante au Colloque international “Tolérance Zéro aux MGF”, 4 – 6 Février 2003, Addis, Éthiopie, et communication;

• Présentation au IIè Congrès mondial des infirmières et infirmiers francophones, Montpellier, France, 25 au 28 Mai 2003.

 

◊ Hiver 2001 (Janv-Avril): acdi, Division de l’évaluation et de la conformité environnementale – Expert-conseil : bâtir un guide d’évaluation environnementale prenant en compte les femmes et les minorités (ACS).

 

◊ centre d’apprentissage interculturel, Institut canadien du service extérieur (MAÉCI) Personne-ressource : formation de coopérants canadiens en situation de pré départ pour l’Afrique francophone.

 

◊ Avril 2000 à présent : institut d’études des femmes de l’université d’ottawa, Canada – Chercheure associée :recherches et rédaction d’un livre sur la pratique les MGF-excision et autres.

 

 

 

◊ Juil. 96 – Sept. 99 : pax productions: Recherchiste pour le film-documemtaire “Dabla (éradiquer) Excision”.

◊ Février 1997-Mars 2000 : chaire en relations ethniques, UDM & CERII, chicoutimi

Mai 1998 – Mars 2000 : Chercheure associée – Recherches sur “Femmes réfugiées et citoyenneté au Canada”.

Février 1997 – Mai 1998 :Agente de recherche “Recherches préliminaires sur les femmes réfugiées”. – Analyse de corpus sur l’intégration des jeunes immigrés en régions (Saguenay).

◊ Juin 1996-Janvier 1997: groupe de recherche gestion environnement (GREIGE/UQAM) :

Stagiaire post-doctorale : Mener des recherches sur l’écoféminisme en Afrique.

◊ Nov-Déc.1994 : hydro-québec international, service études environnementales.

Chercheure en écosociologie : Élaborer des outils méthodologiques d’intervention sur le terrain pour l’intégration de la dimension genre dans les projets énergétiques basée sur l’A.C.S. des impacts environnementaux.

◊ 12-20 Mai 1994 : clark atlanta university, office of international training, USA.

Formatrice : Assurer un séminaire d’introduction à l’approche genre dans le management du développement au Séminaire des programmes internationaux destinés aux cadres africains.

◊ 1986-1994 : agence canadienne de développement international (acdi) :

Août 1994 : Spécialiste “femmes et développement”/division Afrique : Participer à la réunion de consultation réunissant les membres de la société civile tels que les ONGs, les académies, les consultants, etc., autour de la dimension Genre/Femmes dans les Politiques d’Ajustement Structurel en Afrique;

9-13 Mars 1992, 19 Déc. 1992 : Personne-ressource/n.s. inter: Animation des modules “Adaptation interculturelle”et “Développement durable” au cours du stage pré-départ des coopérants;

9-16 Fév. et 15 Mars 1988 : Spécialiste I.F.D/Projet sensibilisation des équipes au milieu : Participation à la recherche et à la réalisation de documentaires sur “La structure sociale polygame” et sur “La forme de pensée : la perception en fonction de la Culture”;

24 Avril 1988 : Conférencière/DIVISION IFD[2]: Présenter 3 mini-conférences sur “Femmes et Energie dans les pays du Tiers-Monde” au Kiosque de l’ACDI/Salon de la Femme de Montréal du 22 au 1er Mai au Vélodrome Olympique;

8 Février 1988 : Personne-ressource/centre de préparation des coopérants (C.P.C.) : Participation au Séminaire sur le multiculturalisme et les relations interraciales;

19-20 Janvier 88 : Spécialiste IFD : Participation à la production du manuel pour le module destiné à la formation des conjoints ou conjointes en coopération au cours des stages pré-départ des coopérants;

27-29 Oct. 1987 : Co-animatrice : Modules “Adaptation à l’étranger” et “Mise en projet des partenaires”;

Décembre 1986 : ACDI-DAKAR, Sénégal : Spécialiste I.F.D : Participation à la mission canadienne de planification du Projet de foresterie : “Fixation des dunes du littoral des Niayes“, Sénégal.

 

 

 

sociologue/environnementaliste-consultante auprès des ong québécoises[3]

 

◊ organisation canadienne pour la solidarité et le développement (ocsd): 24 Octobre 1992

◊ association québécoise des organismes de coopération internationale : 14-15 Mai 1992

secrétariat international de l’eau (ISE) : Février 1992

◊ comité québécois femmes et développement (cqfd/aqoci) : 1er-15 Février 1991; 31 Oct. 1991

◊ centre canadien d’études et de coopération internationale (ceci) : 19 Déc.1991; 5 Août 1988

 

 

 

en afrique : socio-économiste-consultante :

06 Novembre au 20 Décembre 1990 : fonds des nations unies pour la femme (unifem/pnud)

Sociologue-environnementaliste : Mener une étude des stratégies d’Intégration de la Femme dans le Développement (I.F.D.) dans le cadre du “Programme Régional de Promotion de l’utilisation du gaz butane dans les pays sahéliens” financé par la C.E.E.

 

20 Novembre-18 décembre 1990 : fonds européen de développement (FED/CEE)

Socio-économiste : Réaliser une enquête socio-économique sur les Périmètres Irrigués Villageois (P.I.V.) dans le cadre du “Programme d’Appui au Développement de la Région de Podor” pour le choix des sites des P.I.V à aménager et à réhabiliter dans le Programme 6é FED 1990-91.

 

18-25 Mai 90 : catholic relief service (CRS)

Spécialist women’s in development (WID) : Participer au sein d’une équipe pluridisciplinaire à l’évaluation d’un “Projet de banque de céréales pour les femmes” à Patoulane Wolof (région de Tamba) par la méthode d’Évaluation Intensive en Milieu Rural dite “Rapid Rural Aprasial (R.R.A.)”.

 

15 Mars-15 Avril 1990 : agence des états-unis pour le développement (U.S. A.I.D)

Sociologue-consultante : Au sein du P.D.O. et dans le cadre du Projet d’Appui aux ONG du Sénégal, assister l’expert chargé d’identifier les besoins d’appui institutionnel des ONG au Sénégal et participer à l’élaboration du rapport final.

 

 

 

◊ 1986-1987 : BUREAU RÉGIONAL DE L’UNESCO à DAKAR (BREDA)[4]

Chercheure (Psycho- sociologue)

– Assurer l’Information, l’Éducation et la Communication ou I.E.C en matière de populations;

– Mener des recherches sur les problèmes de populations au Sénégal;

– Appuyer les projets et les services nationaux et internationaux intégrant la dimension population et assurer une certaine coordination entre eux, faire l’évaluation de leurs actions, etc.;

– Concevoir et réaliser des supports audio-visuels sur les questions de populations;

– Organiser des séminaires de formation et de sensibilisation à l’intention des intervenants sociaux et des agents des médias aux problèmes démographiques.

 

 

 

◊ Nov.1983 : orgatec / Bureau des nations unies pour la région soudano-sahélienne

Sociologue-consultante : Participation à l’enquête ménage sur “l’utilisation éventuelle des déchets agricoles comme fuel domestique et recherche de solutions au problème de femmes-énergie domestique au Sahel.

 

◊ Août-Septembre 1983 : conseil international méséologique du québec (CIEM)

Attachée de recherche : Réalisation de l’enquête “Bois de feu au Sahel” dans le cadre du Programme “Opération bois de feu au Sahel: Projet d’amélioration des systèmes de combustion du bois chauffe au Sahel (étude menée conjointement au Mali et en Mauritanie).

 

◊ Août 1983 : national council of negro women (NCNW)

Sociologue-consultante, Spécialiste IFD : – Évaluation du Séminaire sur les femmes rurales en Basse Casamance; – conception méthodologique du Séminaire (24 femmes paysannes de 17 villages); – rédaction du rapport final suivi de recommandations.

 

◊ 24 Mai-15 Juin 83 : agence des états-unis pour le développement (U S A I D)

Spécialiste chargée du volet féminin : Évaluation du “Projet Intégré de la Basse Casamance” (PIDAC) en sein d’une équipe multidisciplinaire (10 villages ont été enquêtes).

 

 

 

◊ 1979-1982 : fonds des nations unies pour la population (fnuap) – projet “populations/aménagement: sen/77/P04”

Expert national (Spécialiste-sociologue)

Mandat : Élaboration du Plan National d’Aménagement du Territoire (PNAT) du Sénégal :

– Faire une approche sociologique des disparités régionales;

– Étudier les migrations et leurs impacts sur l’occupation de l’espace.

 

 

 

◊ 1978-1979 : société africaine d’études techniques (orgatec)

Enquêtrice – Chef d’équipe des enquêtes sur le terrain[5]

– Participation à la conception et à la réalisation de l’Étude sur la “Condition de la Femme dans la région du Fleuve Sénégal” au compte du Secrétariat à la Condition féminine du Sénégal.

– Chef d’équipe chargée de l’étude sur “l’approvisionnement en eau dans les villages” et de celle chargée de l’éducation, l’alphabétisation et la formation des femmes”.

 

[1] C.V. condensé.

[2] IFD: Intégration de la femme dans le développement.

[3] Dans le cadre de la préparation du Sommet de la Terre, Rio de Janeiro, Brésil, juin 1992.

[4] Projet Unité de communication, SEN/81/PO1

[5] Sous la supervision de la consultante principale, Madame Fatou Sow, sociologue.

Feuille de route en tant que spécialiste de la question des MGF-excision

 

fonctions et titres :

 

 

Directrice exécutive du CI-AF Canada (Comité canadien de lutte contre les MGF), Montréal, 7 décembre 2003;

Chargée du «Projet de mobilisation de la collectivité en vue de la prévention des MGF au Québec », Réseau FAH2015

Membre du Comité scientifique du Comité Inter-Africain (CI-AF) basé à Addis-Abéba (Éthiopie), Février 2003;

Partenaire québécoise avec le Groupe pour l’Abolition des mutilations sexuelles (GAMS-Belgique) à partir de Juillet 2001 dans le cadre de la Coopération Wallonie-Bruxelles et le Québec : Mission d’échanges 17 Nov. au 16 Déc. 2001;

Membre-fondateur du comité d’orientation sur les mgf au québec, Montréal, Novembre 1994 (suite à l’émission de Janette Bertrand à la T.V.). Le Comité se composait de représentantes du MRCI, du Bureau du gouverneur général, d’associations et d’ONG de femmes (Centre des femmes de Montréal, GRIVIF, RCSFQ, Solidarité Femmes africaines) et d’autres personnalités (sociologues, avocates, etc.).

Présidente-fondatrice de ”femmes africaines, horizon 2015” (FAh2015), Réseau québécois d’africaines chercheures et spécialistes du développement humain, avec un volet CI-AF-Québec/Canada, Septembre 1994;

Secrétaire générale du comité national sénégalais du CI-AF dit COSAPRAT (Sept. 1984 à Déc. 89) Participation (financement UNICEF) à la 1ère Conférence des Nations-Unies sur la femme à Nairobi (KENYA), en 1985;

Membre-fondateur du comité inter-africain (CI-AF) sur les pratiques traditionnelles affectant la santé de la femme et de l’enfant (excision, gavage, tabous nutritionnels, etc.) créé à Dakar (Sénégal) en Septembre 1984.

 

 

 

communications/participation :

 

invitée d’honneur au Colloque du Réseau européen de prévention des pratiques traditionnelles nuisibles (mariages forcés, mariages précoces, gavage, MGF-excision, etc.), 24 au 26 juin 2004, Parlement Européen, Bruxelles, Belgique;

Invitée de GAMS-France à la Journée organisée par l’Académie de médecine de Paris sur : « Les mutilations sexuelles féminines : Un autre crime contre l’Humanité : Connaître, Prévenir, Agir », 10 juin 2004, Paris, France;

« Faire face aux mutilations génitales féminines MGF-excision : un défi pour les professionnel-les- de la santé au Québéc, un enjeu pour le Mouvement féministe », conférence le 8 juin 2004 à l’Université féministe d’été (UFÉ), 6 -12 juin 2004, Québec-Ville, Faculté des sciences sociales de l’Université de Laval sur le thème «Féminisme et changement social »;

«Fondements historiques et représentations socio-culturelles des MGF-excision», Forum-Santé pour les professionnel-les- de la santé, Réseau FEMMES AFRICAINES, Horizon 2015 (FAH2015), 23 avril 2004, Centre Mont-Royal, Montréal, Québec;

«Historique, fondements socio-culturels et représentations sociales des MGF » Forum international de sensibilisation sur les MGF au Québec et au Canada, Réseau québécois FEMMES AFRICAINES, Horizon 2015 (FAH2015), 3 – 7 Déc. 2003;

«Face à une patiente victime des MGF-excision, quelles approches psycho-médicales? » 2è Congrès mondial des infirmiers et infirmières francophones organisé sous l’égide du SIDIIEF[1], Montpellier, France, 25 -28 mai 2003;

«La situation des MGF-excision au Québec», Conférence internationale

«Tolérance Zéro aux Mutilations Génitales Féminines (MGF-excision)», Comité Inter-Africain (CI-AF) et Nations Unies, 4 au 6 Février 2003, Addis-Abéba (Éthiopie);

« Les MGF-excision au Québec : défis et perspectives », Colloque international “Stopper les mutilations Génitales Féminines (STOP/MGF)”, du 10 au 11 Décembre 2002, Parlement Européen, Bruxelles, Belgique;

«Le passage des mutilations sexuelles féminines de l’Afrique au Québec/Canada » (en coll. avec madame Mercedès Durosel, infirmière et psychothérapeute, CHUM), Atelier thématique du Congrès annuel de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OiiQ), 5 Novembre 2002, Palais des Congrès de Montréal;

“Lecturer” ou Conférencière à “African Studies Center”, le 18 Sept. 2002 puis, au “Women & International Development Program”, le 20 Sept. 2002, Michigan State University (MSU), Lansing/Détroit;

Participation à la rencontre internationale sur Femmes et Santé (RIFS), Réseau canadien pour la santé des femmes et le Réseau québécois d’action pour la santé des femmes, 12 au 16 Août 2002, Université de York, Toronto (Ontario);

Femmes africaines, immigrantes en Amérique du Nord (Québec, Canada, USA): Santé reproductive et mutilations sexuelles, Conférence de la Plate-Forme belge de Pop. et Dév., 19-21 Nov. 2001, Bruxelles, Mission au GAMS-Belgique;

Organisation d’un Forum d’information sur les mutilations génitales féminines dans le cadre des activitésd’éducation populaire organisées du 9 au 13 Oct. 2000 par la Marche mondiale des femmes de l’An 2000, UQAM, 13 Octobre 2000;

«Les MGF-excision au Québec : perspectives d’action du Réseau FAH2015», 5ème Conférence régionale du Comité Inter-Africain (CI-AF) de lutte contre les pratiques traditionnelles affectant la santé de la femme et de l’enfant en Afrique, Dar El Salam (Tanzanie), du 27 février au 3 mars 2000;

Les mutilations génitales féminines (MGF): de l’origine à nos jours, Séminaire, Colombia University, Maison Française (invitée de Maryse Condé, écrivaine), 16 Octobre, 1999, puis à Barnard Collège (Avril 2001) New-York;

Éradiquer les MGF: un défi des africaines à l’aube du IIIème Millénaire: actions, stratégies et perspectives,Congrès sur les rituels de violence faite à la femme, Réseau des femmes du Sud de l’Ontario/Solidarité 2000, Collège universitaire Glendon, Toronto, Canada, 24-25 Septembre 1999;

les mutilations génitales féminines (MGF): une forme de violence faite aux femmes, Séance d’information,Comité d’organisation de la Marche Mondiale des femmes de l’An 2000, 8 Juillet 1999;

Les mutilations génitales féminines (MGF): une violation des droits des fillettes et une atteinte à l’intégrité du corps de la femme? Table ronde, Action Chrétienne pour l’Abolition de la Torture (ACAT), 50é anniversaire Déclaration des droits de l’Homme, Montréal, 22 Mai 1998;

Les femmes victimes des mutilations des organes génitaux féminins: quelles approches psycho-médicales dans un contexte d’interculturalité tel que le Québec, Quatorzième Congrès, biennal de la société canadienne d’études ethniques, Montréal, 20-23 nov. 1997;

Qu’est ce que les mutilations des organes génitaux féminins, Atelier d’information, Comité de la Condition des femmes de la Centrale de l’Enseignement du Québec (CEQ), 9 Février 1996, Québec;

L’éducation en vue de l’éradication des mutilations des organes génitaux féminins (MOGF), Journées de réflexion sur les MGF, organisées par le regroupement des centres de santé des femmes du Québec, 26-27 Janvier 1996;

Animatrice Table-ronde autour du film sur l’excision au Tchad de Zara Yacoub “Dilemne au féminin” lors des Journées du cinéma africain et créole, Festival Vues d’Afrique (25 Avril – 4 Mai 1995), Montréal, 25 avril 1995.

 

 

 

interview : Invitée sur la question des MGF de plusieurs chaînes de radios,télévisions et journaux :

 

 

Radios : Radio Canada (Dimanche Magazine, Sans frontières, Macadam Tribu, Ici Desautels,), Radio Can. Inter. (RCI);

Télévisions : Radio Canada Internationale (RDI), Canal Vie, Canal Vox, Canal Horizon et Vidéotron au Québec/Canada;

Journaux : Châtelaine, mai 2004 dans l’entrevue avec le Dr. Foldès, chirurgien français qui répare les clitoris coupés;

Le Journal de Montréal, 24 avril 2004 avec Dr. Claude Fortin, Gynécologue[2], Québec “MSF : un sujet tabou, même ici…”;

Le Devoir, 22 avril 2004 avec le Pr. Jean-Jacques AMY de l’Université Libre de Bruxelles, Belgique “Guérir l’irréparable? “;

La Presse, 6 Déc. 2003, “Excision: ranger les coteaux ” compte-rendu du Forum de FAH2015, p A 13; puis No du 14 Oct. 2000;

Le Journal de Montréal, 3 oct. 2000: “Aoua Bocar LY consacre sa vie à l’éradication des mutilations sexuelles, mais …”, p. 20;

Femmes Plus, août 2000, Volume 13, No 7 : “Halte à l’excision”, pp 70-71;

La Gazette des femmes, No Nov.-Déc. 1999, “Mutilations sexuelles au Canada : les yeux grands fermés», pp 12 – 17.

 

 

 

publications (en plus de celles qui portent sur les questions de développement, environnement, etc.) :

 

 

«Marcher pour éliminer les mutilations génitales féminines (MGF) : une forme extrême de violence faite aux femmes», Recherches féministe[3, Vol. 13, No 1, Spécial Marche mondiale des femmes 2000, pp 117 – 130;

– «Female Genital Mutilation and its Migration from Africa to North America» In Out of the Ivory Tower: Feminist Research for Social Change, Edited by Andrea Martinez & Meryn Stuart, SUMACH Press, 119 -130;

– «La pratique des MGF-excision : valeur culturelle ou répression sexuelle? » (livre en préparation).

 

autres :

 

 

Organisatrice d’un Forum international de sensibilisation aux enjeux des MGF au Québec et au Canada au compte du Réseau AH2015, 3 – 7 Déc. 2003 ; puis du Forum destiné aux professionnel-les- de la santé, le 23 avril 2004.

Initiatrice, recherchiste et co-scénariste du Film intitulé “Dabla excision” diffusé à Vues d’Afrique Édition 2003.

Initiatrice en 1995 du projet de recherches sur les MGF au Québec développé par le Centre de recherches et de formation du CLSC Côte des Neiges et à la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal.

 

Assistance aux femmes menacées de MGF dans leurs pays et expert-témoin auprès de leurs avocates depuis 1995.

 

 

 

[1] Ou Secrétariat international des infirmiers et infirmières de l’espace francophone.

[2] Présidente de l’Association des gynécologues et obstétriciens du Québec (AOGQ).

[3] Revue interdisciplinaire francophone d’études féministes, Faculté des sciences sociales, Université Laval à Québec-Ville.