Biographie Dre Aoua B. LY-Tall
De formation pluridisciplinaire (Licence ès Philosophie, Maîtrise en Sociologie, C.S. en Psychologie, C. S. en sociologie et A. E. A.* en Sciences de l’environnement), Aoua Bocar LY-Tall est Docteure (Ph.D.) en sociologie de l’environnement ou écologie sociale.

*C. S. : Certificat de Spécialisation (C.S.); A. E. A. : Attestation d’Études Approfondies.

Sociologue et Chercheure associée à l’Institut des Études des Femmes de l’Université d’Ottawa (Canada), Dre LY-Tallest depuis juillet 2007, chercheure invitée à l’Université Mohammed-Souissi de Rabat au Maroc où, dans la foulée de ses préoccupations sur “Femmes, Islam et Paix”, elle mène une étude rétrospective de la “Moudawana” (Nouveau Code de la Famille) ou l’exemple marocain de la promotion de la condition de la femme basée sur les préceptes de l’Islam (sourates et hadiths) et tenant compte des principes universels de droits humains.
Consultante internationale en développement humain, elle a appuyé diverses agences des Nations Unies, des institutions de recherche ainsi que des organismes gouvernementaux et non gouvernementaux (ONG) dont le FNUAP, l’UNIFEM, la FAO, l’ACDI, l’U.S A.I.D, le Forum des Affaires de la Francophonie, le Secrétariat de la Condition féminine du Sénégal, Hydro-Québec international, le Centre Parlementaire du Canada, le Secrétariat du Conseil du Trésor du Québec/MICC ou Ministère de l’Immigration et des Communautés Culturelles, etc.
Elle effectue ses mandats d’Expert en Genre (Équité femmes/hommes), Diversité (interculturelle, interraciale, interreligieuse, inter-visions) et Stratégies organisationnelles à travers Fem En Vie, un organisme canadien d’expertise conseil.
Conférencière de renom, elle a été l’invitée de plusieurs médias (radios, télévisions, journaux & magazines Web).

Femme engagée, Dre LY-Tall est membre de plusieurs organisations de défense de la cause des femmes, des droits humains (immigré-e-s, réfugié-e-s, “excisées”), de la protection de l’environnement, d’instauration de la paix sociale qu’elle a fondé, co-fondé, et dans lesquelles, elle est souvent une Leader.

 

Par ses travaux de recherches, ses articles, ses conférences et ses interventions dans les médias, Dre LY-Tall est parvenue à sensibiliser les responsables gouvernementaux et la société civile à des enjeux d’importance tels que la condition des Africaines, l’environnement physique et social, tout en visant des changements durables.

 

 

Cette implication sociale et publique est reconnue à travers plusieurs distinctions dont entre autres : le Prix de l’Excellence, Téranga 2006 du Regroupement Général des Sénégalais au Canada (RGSC) «pour sa défense des droits des Africaines d’ici (au Québec/Canada) et d’Ailleurs (en Afrique), le Prix de la Gouverneure générale du Canada, Édition 2005* pour son engagement dans la lutte contre les MGF-excision en Afrique et leur prévention au Canada, et, pour sa constante défense des droits des femmes et des fillettes, et le Prix Femmes de mérite 2000 de la Fondation du Y des femmes de Montréal,Québec/Canada.

*Elle est la 1ère canadienne d’origine africaine à recevoir ce prestigieux Prix remis au Canada depuis 26 ans (1979 – 2005).

 

 

En fin 2006 (nov. – déc.), elle a été choisie comme membre de la Délégationd’accompagnement de la Gouverneure générale du Canada (Experts et représentant-e-s de la Société civile et d’ONG) lors de sa visite d’État en Afrique (Algérie, Mali, Ghana, Afrique du Sud, Maroc). C’est suite à cela, qu’elle a été invitée au Maroc, et, qu’à partir des résultats de ses travaux qu’elle a co-initié ce Projet de Conférence internationale sur “Femmes, Religions et Paix”* qui n’est qu’une étape d’un futur Programme d’éducation de la Jeunesse musulmane à la Paix.

*En collaboration avec la Chaire de recherches du Canda en Islam, Pluralisme et Globalisation de la Faculté de Théologie et des sciences des religions de l’Université de Montréal, elle prépare cette Conférence internationale sur Femmes, Religions et Paix.